raccourci ubp separateur ubp ent_raccourci separateur ubp acte separateur ubp bfm

Vous êtes ici : Accueil > Organisation de l’année de formation des fonctionnaire-stagiai

Organisation de l’année de formation des fonctionnaire-stagiaires dans l’académie de Clermont-Ferrand

Les étudiants fonctionnaires-stagiaires sont les lauréats d’un concours de recrutement dans l’académie de Clermont-Ferrand. Ils sont affectés dans les départements géographiques de l’académie en fonction de leurs vœux et de leur place au concours. Ils effectuent un mi-temps d’enseignement. Plusieurs cas sont possibles dans leur parcours d’étudiant fonctionnaire stagiaire (EFS).

Le fonctionnaire stagiaire exerce un demi-service en fonction de l’ORS (Obligation réglementaire de service) du corps considéré. Il ne peut pas effectuer d’heures supplémentaires.

Les stagiaires placés à mi-temps (sont dans l’obligation de suivre une formation à l’ESPE dans le cadre de la formation en alternance mise en place par la réforme de la formation des Professeurs qui crée le master MEEF. Un double tutorat est institué pour leur suivi de leur stage en responsabilité.

Chaque étudiant fonctionnaire stagiaire bénéficie d’un tutorat mixe : un tuteur EPLE est désigné par l’Éducation Nationale et un tuteur ESPE est désigné au sein de l’ESPE. Il leur appartient de mettre en œuvre, par une communication fréquente et une étroite collaboration, un suivi régulier de l’EFS. Ce tutorat mixte a pour objet de faire efficacement la liaison entre la formation dispensée à l’ESPE et le terrain de stage, créant les conditions d’une véritable formation en alternance.

Nota bene : Les étudiants fonctionnaires stagiaires déjà titulaires d’un M2 (autre que le M2-MEEF) peuvent, selon leur convenance, soit s’inscrire en M2-MEEF soit dans le Diplôme Universitaire (DU) « Enseigner dans le second degré ».
Les étudiants fonctionnaires stagiaires déjà titulaires d’un M2-MEEF s’inscrivent dans le Diplôme Universitaire (DU) « Approfondissement pour enseigner dans le second degré ».

Diversité des situations des EFS mi-temps responsabilité école et mi-temps formation ESPE

1-Le cas de « référence » : lauréat venant de valider le M1 du master MEEF :
Fonctionnaire stagiaire en alternance en cours de formation MEEF (2ème année de master) Suit l’ensemble de la formation dispensée à l’ESPE Clermont-Auvergne dans le cadre du M2-MEEF avec un stage en responsabilité à mi-temps
2-Autres étudiants obligatoirement inscrits en 2ème année de master : étudiants ayant un M1 autre que MEEF et lauréats d’un concours de recrutement :
Fonctionnaire stagiaire en alternance en cours de formation MEEF (2ème année de master) Suit la formation dispensée à l’ESPE Clermont-Auvergne dans le cadre du M2-MEEF avec un stage en responsabilité à mi-temps
3-Les lauréats ayant déjà validé la contrainte de diplômation au niveau master ou en étant dispensés
3A-Fonctionnaire stagiaire déjà titulaire d’un M2- MEEF Suit un parcours de formation adapté (DU « Approfondissement pour enseigner dans le second degré » qui prend appui sur les enseignements du master MEEF) avec un stage en responsabilité à mi-temps
3B-Fonctionnaire stagiaire déjà titulaire d’un master autre que MEEF Suit un parcours de formation adapté (DU « Enseigner dans le second degré » qui prend appui sur les enseignements du master MEEF) avec un stage en responsabilité à mi-temps
3C-Fonctionnaire stagiaire dispensé du grade de Master Suit un parcours de formation adapté (DU qui prend appui sur les enseignements du master MEEF) avec un stage en responsabilité à mi-temps

La formation de Master 2 commence environ une semaine avant la pré-rentrée des écoles, ce qui permet aux EFS de se préparer à la prise en main de leur classe. Durant cette semaine, qui a lieu fin août, les FSE sont accueillis à l’ESPE de Clermont Ferrand conjointement par les corps d’inspection et les formateurs de l’ESPE, des PFA et chefs d’établissement.

Le tuteur terrain est en contact fréquent avec le tuteur ESPE. La construction du tutorat mixte se fait grâce à des échanges réguliers concernant les besoins, les lacunes, les progrès de l’EFS.

Une procédure particulière d’alerte et de renforcement de la formation est mise en place pour les EFS qui rencontreront des difficultés importantes dans l’exercice de leur mission. Cette procédure est susceptible d’être déclenchée par tous les acteurs de la formation (tuteurs, directeur des études, éventuellement représentant des corps d’inspection, chef d’établissement, PFA, autres formateurs) ou l’EFS. Elle donne lieu à une réunion entre les différents acteurs de la formation et permet de construire un bilan provisoire de compétences et de proposer à l’EFS un complément de formation adapté.

Pour en savoir plus voir l’annexe 10 : diversité des situations

ENT

Nous suivre

fb
tweet
rss
youtube
video_campus