raccourci ubp separateur ubp ent_raccourci separateur ubp acte separateur ubp bfm

Vous êtes ici : Accueil > ESPE CLERMONT-AUVERGNE : DEVENIR PROFESSEUR DES (...)

ESPE CLERMONT-AUVERGNE : DEVENIR PROFESSEUR DES ÉCOLES

Le parcours avant le master

Pour candidater, il suffit d’être titulaire d’une licence ou d’un diplôme équivalent. Les candidats à l’entrée en M1 sont départagés en fonction d’un barème qui prend appui sur de nombreux éléments : l’engagement dans un parcours pluridisciplinaire, les résultats universitaires, …

Nous n‘observons pas à l’ESPE Clermont Auvergne de licence dont on pourrait dire a priori qu’elle constitue un handicap pour réussir au concours. Cependant, l’Université d’Auvergne propose des parcours enseignement dans les licences qui permettent aux étudiants d’entretenir des connaissances pluridisciplinaires. Cela passe par exemple pour un scientifique par un entretien sur la production d’écrit et pour un littéraire par un entretien des connaissances scientifiques antérieures.

Ces parcours disciplinaires ou UE sur la connaissance du métier "Vers les métiers de l’enseignement et de l’éducation : appréhender l’univers professionnel" permettent également de se confronter à la découverte du métier à travers des dispositifs de stage dans les écoles. Cela permet donc aux futurs étudiants de confronter leurs représentations du métier à ses réalités et de conforter des choix d’orientation.

La formation sur 2 ans

Première année

Le métier et le concours de professeur des écoles sont basés sur la polyvalence, à la fois en matière de disciplines d’enseignement et dans les dimensions éducatives de l’enseignement scolaire. C’est pourquoi l’année de M1 propose à la fois des approfondissements disciplinaires et didactiques et une formation sur les enjeux pédagogiques du métier.

La formation s’articule autour de différentes UE. Ces UE sont organisées selon deux entrées, soit une entrée pédagogique à visée plus générale, soit une entrée didactique en appui sur une ou plusieurs disciplines scolaires. Les éléments de tronc communs sont donc pris en charge de manière solidaires par les différentes UE. Les savoirs disciplinaires permettent d’alimenter les connaissances nécessaires pour enseigner à l’école, les savoirs didactiques s’appuient sur les connaissances de la discipline.

En M1, les étudiants bénéficient de deux stages de pratique accompagnée, de deux semaines et demie chacun. Ils sont encadrés par un maître d’accueil (MAT) et/ou un maître formateur (PEMF). Chaque stage (un par semestre) participe à la validation de l’UE 1 pédagogie.

A l’issue de l’année, les étudiants ont commencé à construire des éléments d’une culture professionnelle. Ils ont développé leur connaissance du système éducatif et des élèves, ils construisent les premiers gestes professionnels pour pouvoir prendre en charge partiellement une classe l’année suivante.

Deuxième année pour les lauréats du CRPE

En M2, la formation est pensée en alternance avec les stages de terrain. La formation concernant la pédagogie s’organise autour de la culture commune aux métiers de l’enseignement et de l’éducation et de la réflexion sur les pratiques. Les savoirs des disciplines scolaires sont, en M2, l’objet d’un travail spécifique tourné vers la mise en œuvre de séquences et de séances à l’école dans tous les cycles. Les groupes d’analyse de la pratique en stage permettent à l’étudiant d’articuler ses pratiques durant les stages et la formation. Sa capacité à prendre du recul et à analyser ses pratiques sont évaluées en lien avec le stage. Le mémoire, adossé à la recherche, permet de compléter ce travail sur l’analyse et la prise de recul par rapport à sa pratique.

Les étudiants qui ont réussi le CRPE sont affectés dans un des quatre départements de l’Académie. Ils sont la moitié du temps en responsabilité sur une classe. L’organisation du stage en alternance dépend du département d’affectation. Deux cas de figure existent en Auvergne : soit le partage d’une classe entre deux étudiants fonctionnaires stagiaires, soit la prise en charge partielle de la classe d’un titulaire. Dans les deux cas, des stages complémentaires sont organisés en élémentaire ou en maternelle pour compléter la formation.

Le tutorat mixte est un outil pour l‘étudiant pour construire des ponts entre les différentes expériences auxquelles il est confronté dans cette année de formation. La diversité des profils de ses tuteurs lui permet de construire des continuités entre ses premières expériences de terrain et le dispositif de formation. La pluralité et la diversité des regards a pour objectif de l’aider à construire une analyse de sa pratique riche et autonome.

Les compétences attendues en fin de Master sont :
  • préparer et mettre en œuvre des situations d’apprentissage dans toutes les disciplines désignées par les programmes officiels à partir de ces programmes, de son analyse de l’activité des élèves et du fonctionnement de la classe.
  • identifier les difficultés d’apprentissage des élèves
  • mettre en place des aides différenciées pour aider les élèves à les dépasser.
  • collaborer avec une équipe.
  • s’exprimer face à un groupe.
  • utiliser différentes techniques de l’information et de la communication

La formation tout au long de la vie

Les Inspections Académiques (IA) assurent un suivi des néo-titulaires.

Une fois en poste, les enseignants titulaires peuvent candidater à titre individuel aux différents plans départementaux de formation. Cela leur permet de pouvoir participer à l’ESPE à des actions de formation dont les thèmes et les contenus sont co-construits entre l’ESPE et les IA. Par ailleurs, d’autres modalités de formation se développent, telles que les stages d’école pour répondre aux besoins qui s’expriment.

Un laboratoire de Sciences de l’Education est implanté au sein de l’ESPE. Ce laboratoire ACTé (Activité, connaissance, transmission, éducation) irrigue la formation initiale à travers le diplôme et la formation continue à travers les actions de formation mises en œuvre. A ce titre, le laboratoire accueille des doctorants dont les travaux sont en relation avec les questions d’enseignement.

Interview écrite transmise par Olivier Rivière, responsable de la mention 1 du master MEEF à l’ESPE Clermont Auvergne

Voir en ligne : http://www.reseau-espe.fr/actualite...

ENT

Nous suivre

fb
tweet
rss
youtube
video_campus